Après quelques heures d'attente à la sortie de Camarones on embarque avec un gaucho et son fils pour 9h de voiture jusque Puerto San Julian, oú on dormira sur la plage (inauguration de la tente sous la pluie et le vent!)! Le lendemain on repart sous la pluie et avec une tendinite au pied pour Poppy direction l'estancia Santa Thelma à 40km de Gobernador Gregores, le tout en dedo à mater un live d'ACDC dans la voiture d'un chilien, et discuter de la difficulté de la chasse au guanaco en terrain infiniment plat et totalement dépouvu d'obstacles végétaux... Ca aura été les doigts dans le nez pour faire plus de 1000kms en un jour et le plus dur auront été les derniers 50 kms pour arriver à l'estancia dans le froid et le vent...et sans une voiture qui aura eu pitié de nous!!! Enfin, il y a toujours une bonne âme qui fait que nous sommes tout de même arrivées à bon port (pour cette fois, l'employé de l'office de tourisme!)!!

Accueillies par un cheval mort, ça met dans le bain! On va vite se rendre compte que la mort animale est banalisée dans les estancias. On a même découpé une autruche (ñandu) pour manger! Bienvenues au Far-West! Pour résumé, on a bien travaillé pendant une semaine. couper du bois, désherber des champs à la binette, découper et laver des peaux de moutons pour Poppy, aide aux devoirs pour Zez',... 

 

On a ensuite migré vers une autre estancia (toujours au même proprio) casi-abandonnée pour y faire fonction de gardiennes! Description: au milieu de rien, première route (donc présence humaine) à 7 kms, pas d'électricité, pas d'eau courante, des squelettes et peaux d'animaux morts en déco,... On s'est pas senties très bien le premier jour! Comme si trop de liberté rendait l'atsmosphère pesant, angoissant... Mais on s'est vite fait à cette ambiance au point de ne plus voir le temps passé: découpage et lavage des peaux de moutons, couture, bijoux, lecture, balade, pain maison au four à pain,... La belle vie quoi! Tout ça avec vu sur des belles montagnes. Bon on ne vous cache pas qu'on avait hâte de retrouver un peu de civilisation! Mais avant ça, il faut y arriver! Il a fallut s'armer de patience...On est resté 5 heures au bord d'une route avec fréquence d'une voiture/heure et pas forcément dans le bon sens!^^ Tellement froid que nous avons sorti notre couverture de survie et un sac de couchage au bord de la route! Beau tableau, on vous promet!

 

"Oh regarde le camion! Il s'arrête!" Direction El Chalten!!

 

IMG_3931

IMG_3953

IMG_4012

IMG_4038

IMG_4116